Comment bien conserver mes bouteilles de vin ?

L’un des grands plaisirs de l’apprentissage et de l’appréciation du vin est de constituer une collection de vins qui correspond à vos goûts personnels. Mais le choix et l’achat des vins ne constituent qu’une partie du processus : il faut aussi les conserver. S’il est conservé correctement, le vin peut durer des décennies, voire des siècles, et gagner en valeur et en qualité. Mais un mauvais stockage peut gâcher les meilleurs vins du monde.

Alors voici 5 conseils pour apprendre à mieux conserver votre vin.

1. Stockez le vin à la bonne température.

De tous les facteurs qui influencent la qualité du vin stocké, la température est peut-être la plus importante. Des températures trop chaudes ou trop froides sont un moyen sûr d’altérer le vin. En général, la température idéale pour le stockage du vin à court ou à long terme est d’environ 13 °C, mais cela peut varier d’un vin à l’autre. Pour des recommandations de température concernant des vins spécifiques, consultez le fabricant. Quel que soit le type ou l’étiquette, le vin ne doit jamais être conservé à une température inférieure à -4 °C, ce qui peut provoquer le gel du vin, ou supérieure à 20 °C, ce qui peut accélérer le processus de vieillissement et détruire les composés volatils. Plus important encore, la température de stockage du vin doit rester aussi stable que possible : les fluctuations de température peuvent entraîner une dilatation et une contraction du bouchon, permettant au vin de s’échapper (ou à l’air de s’infiltrer) autour de lui.

2. Rangez les bouteilles de vin à l'horizontale.

Veillez à stocker votre vin horizontalement dans un casier à vin. Garder le vin sur le côté permet de garder le bouchon humide, ce qui est essentiel pour un stockage à long terme, car un bouchon sec peut provoquer des suintements et un vieillissement prématuré. Le stockage horizontal est aussi un moyen efficace de stocker vos vins pour un espace maximal et un accès facile.

3. Protégez le vin de la lumière et des vibrations.

Que vous le conserviez pendant des mois, des semaines ou des jours, gardez votre vin dans l’obscurité autant que possible. Les rayons UV de la lumière directe du soleil peuvent endommager les saveurs et les arômes du vin. Vous devez également conserver les vins à l’écart des sources de vibrations, telles que la machine à laver et le sèche-linge ou la chaîne stéréo. Les vibrations peuvent perturber les sédiments dans la bouteille, ce qui perturbe le processus délicat qui permet au vin de vieillir favorablement.

4. Conservez le vin à un taux d'humidité approprié.

Les taux d’humidité extrêmes dans votre cave à vin ou votre lieu de stockage peuvent également avoir un impact sur la longévité de votre vin. Si le taux d’humidité est faible, les bouchons peuvent s’assécher, laissant le vin vulnérable aux effets de l’oxygène, tandis qu’une humidité élevée peut provoquer le décollement des étiquettes des bouteilles, ce qui les rend difficiles à exposer ou à vendre. En général, le taux d’humidité de votre cave à vin doit se situer entre 60 et 68 %.

5. Conservez correctement les bouteilles de vin ouvertes.

Conservée correctement, une bouteille de vin ouverte peut durer de 3 à 5 jours. La clé pour prolonger la durée de conservation d’un vin ouvert et conserver ses qualités originales est de le reboucher rapidement et hermétiquement. Pour reboucher un vin, placez du papier ciré autour du bouchon et faites-le glisser dans sa position initiale. La cire facilitera l’insertion du bouchon dans la partie supérieure de la bouteille et garantira également qu’aucune partie du bouchon ne tombe dans la bouteille. Si le rebouchage n’est pas possible, par exemple si le bouchon est fendu ou a été jeté, un bouchon de vin en caoutchouc peut créer un joint étanche. Enfin, une pompe à vide à vin est une option améliorée pour le rebouchage, qui vous permet d’aspirer l’air d’une bouteille ouverte, créant ainsi un joint presque étanche.

Panier